Un dramaturge engagé

Mamadou Mahmoud N'Dongo

Né en 1970 au Sénégal, Mamadou Mahmoud N’Dongo est un écrivain, dramaturge, photographe et cinéaste français vivant à Amsterdam.

Il publie ses premiers romans, nouvelles, récits à partir de 1997 L’Histoire du fauteuil qui s’amouracha d’une âme, L’Errance de Sidiki Bâ, Bridge Road, El Hadj, La Géométrie des variables, Mood Indigo, Remington, Les Corps intermédiaires, Kraft, Golda Kane, La Concordance des Temps. En 2013, Il commence à écrire pour le théâtre Rosa Vermelha, Guatemala, Bruits Blancs, Territoire, Empty, Station, X, Different Maps, Maintenant que je me suis habituée à ta présence, Réfectoire, Heidi H, Il y a ceux qui veulent mourir un jour de pluie édités chez l’Harmattan, le Serpent à Plumes, Gallimard, La Cheminante et la Sirène aux Yeux Verts.

En 2019 et 2020, les éditions JDH ont publié son œuvre photographique dans un diptyque comprenant son travail numérique et argentique : Colors et Noirs.

Parallèlement à son œuvre littéraire et photographique, il est le réalisateur de plusieurs films de fiction sélectionnés dans différents festivals : Le Mangeur d’hélium, Solo, L’œil, Different Maps, Heidi H, Alors j’ai préféré la nuit.

A propos de sa trilogie théâtrale

Heidi H - Réfectoire Il y a ceux qui veulent mourir un jour de pluie

Heidi h

D’après une légende Suisse, la Sennentuntschi est une poupée de paille fabriquée et utilisée par des bergers dans les montagnes grisonaises afin d’assouvir leurs pulsions sexuelles lors des longs mois d’alpage. Or, selon la légende celle-ci, un jour prit vie…

Réfectoire

Théodore Wong est un songwriter insensible à la souffrance des autres, suite à un énième accident en état d’ébriété, il est contraint par un juge à se rendre dans un centre de désintoxication. Dans le grand réfectoire de l’institution, nommé par les plus anciens pensionnaires la « Panic Room », Titus l’énigmatique le mutique, doit à son tour se confier, parler de l’élément déclencheur de son alcoolisme, dans son cas sa chanson la plus connue Blesse, ronce noire et du pacte faustien qui le lie à son interprète Anna Hall.

Il y a ceux qui veulent mourir un jour de pluie

Un bar un soir de pluie et de réveillon, plusieurs solitudes se retrouvent se confrontent, s’affrontent se séduisent, se consolent et nous donnent à entendre le bruit du monde.

Mamadou Mahmoud N’Dongo compose dans une langue puissante et poétique ce présent recueil, tel un Triptyque où il est question d’humanité. D’une humanité qui se créé dans le désir, et la violence dans Heidi H. D’une humanité saccagée au cœur du Réfectoire qui dit toutes les disgrâces, et la monstruosité de l’être. D’une humanité qui hurle avec humour, dans une sarabande faite de fantaisie, de fulgurances dans un bar, autour de rencontres fortuites… avec Il y a ceux qui veulent mourir un jour de pluie.

Couverture trilogie théâtrale Mamadou Mahmoud N'Dongo
Retour haut de page