Une maison d’édition en toute simplicité : retour sur la soirée dédicaces du 1er juillet

Une soirée pour une maison d'édition en toute simplicité

Le 1er juillet était un jour clé pour notre jeune maison d’édition.

D’abord, vous n’êtes pas sans savoir que La Sirène aux Yeux Verts est née des méandres du premier confinement, et par conséquent n’avait jamais connu jusqu’ici les joies des rendez-vous physiques…

Nous avons donc rompu avec les habitudes aseptisées du monde tel qu’il a décidé d’être depuis 18 mois et retrouvé les joies simples du vivre ensemble.


Une maison d’édition en toute simplicité

Une crêperie disruptive en plein centre de Paris, des livres, des auteurs, des invités, des crêpes, du cidre et du rosé. What Else comme dirait l’autre ?

C’est ainsi que nos auteurs Laurent Lefèvre et Hélèna Marie ont dédicacé durant cette soirée très détendue plusieurs dizaines de leurs ouvrages, à leurs clients, membres de la famille, amis et même élèves venus parfois de très loin…

Cette soirée a été aussi l’occasion d’accueillir certains de nos futurs auteurs du dernier trimestre 2021, tels que Caroline Pietralunga et Frédéric Aguillon, venus saisir l’esprit de la maison…

Un immense merci à Valérie Razafimandimby qui a effectué son stage à nos côtés et s’est montrée d’une efficacité redoutable dans l’organisation de cette soirée. Et une mention spéciale pour notre ami Guillaume Morand, directeur de Mardi Crêperie Urbaine pour nous avoir privatisé l’étage de son établissement et servi de savoureuses galettes.

Merci aussi bien évidemment à nos auteurs pour leur confiance et leur présence généreuse lors de cet événement organisé par notre maison d’édition. On vous laisse un petit portfolio de l’événement avec certaines photos prises par notre Magic Eric @ EPI Photographies.

On se dit maintenant rendez-vous à la rentrée avec plein de nouveaux auteurs, une newsletter, et un événement d’automne à prévoir.

Faire simple, on vous dit. C’est ma conviction. Avec la générosité, le talent et l’envie, on peut absolument tout faire. Passez un bel été et n’oubliez pas vos livres…

Nathalie Philippe

Retour haut de page